lundi 15 septembre 2014

Photo en maison de retraite /7

   C'était une animation "Chorale". Je me souviens d'une séance longue et intense. Il y avait un enthousiasme et un plaisir à chanter vraiment perceptible. J'avais fait des portraits très serrés, très proches comme j'aime souvent faire. Parfois on est tellement près qu'on retient son souffle tant on sent la proximité avec l'autre, parfois aussi on se recule un peu pour ne pas le gêner d'être si près... Cela fait tant de mois que je vais y faire des photos que je sens que les résidents sont vraiment habitués à ma présence, et ils m'offrent leur visage. C'est parfois  vraiment bouleversant. Enfin je trouve. 

   Je suis réellement étonnée de voir la diversité de ce que les personnes projettent sur mes photographies. Un visage nous parle, c'est certain. On y lit parfois de la tristesse, de la joie, de la peine, etc... Mais c'est aussi l'objet de nos projections. Puis s'agissant de la vieillesse, je crois que cela multiplie les projections de  peur et  de crainte. Là, vous ne verrez pas ces visages. Mais peut-être viendrez-vous à l'expo?


J'ai vraiment de la chance de pouvoir faire ces images! 
Ces photos sont extraites de la séance du 20 mai 2013. 

1

2

3
4


Voici l'affiche des rencontres photos, j'y serai:


samedi 13 septembre 2014

Pourquoi être heureux quand on peut être normal?




JEANETTE WINTERSON
Pourquoi être heureux quand on peut être normal?


Quatrième de couverture:

Depuis qu’elle a été adoptée par Mrs Winterson, Jeanette a toujours lutté. Contre sa mère et sa morale religieuse stricte, contre ceux qui l’empêchent d’aimer et de vivre comme elle l’entend. Heureusement, elle a rencontré les livres. Et les mots sont devenus ses alliés. Jeanette écrit pour réinventer sa vie, s’extirper du gris, apprendre à aimer et être libre enfin.

Jeanette Winterson est née à Manchester en 1959. Icône féministe, elle est l’auteur de nombreux romans baroques et irrévérencieux, dont Les oranges ne sont pas les seuls fruits, disponible en Points.

« Un grand récit profondément vivant, un bréviaire pour la liberté de penser et d'aimer. » Télérama

« Le récit extraordinaire d’une rescapée qui, entre humour et férocité, chutes et rétablissements, sut trouver le chemin de l’amour. » Marie-Claire


Ma lecture:

   Jeanette a été adoptée. Ce livre est le récit du parcours de son enfance vers la vie adulte et surtout le regard qu'elle porte aujourd'hui sur ce parcours. Tout au long du livre il est fait référence à l'un de ses précédents livres "Les oranges ne sont pas les seuls fruits", mais cela n'est pas gênant de ne pas l'avoir lu.
   C'est étrange, j'ai toujours l'idée que si une femme veut adopter un enfant c'est qu'elle pense avoir un sens "maternel" latent, là, qui n'attend que l'enfant pour se révéler. Il n'en est rien bien sûr. Quelle étrange mère que celle de Jeanette! Une mère aux mille démons, une mère mal-aimante, une mère qui n'a pas su offrir du réconfort à son enfant. On a le sentiment d'une enfance toujours aux aguets, toujours sur ses gardes, toujours malmenée.
   Jeanette Winterson a eu la chance d'être passionnée de lecture! C'est ce qui l'a sauvée. Et puis d'avoir été une enfant sacrément volontaire!
   J'ai bien aimé l'écriture particulière de l'auteur qui n'hésite pas à passer de l'auto-biographie à des éléments de sociologie ou d'histoire par exemple. 


Pour la lecture du samedi chez Virginie B



jeudi 11 septembre 2014

Marie Morel

Chaque été je passe quelques jours en Ardèche, chez mes parents. Avec ma maman et ma fille, nous sommes allées au château de Vogüe (prononcez vo-gu-é) voir la magnifique exposition de tableaux de Marie Morel!

Je vous laisse découvrir au travers de quelques images:



C'est une peinture que j'ai beaucoup aimée!

Je ne connaissais pas Marie Morel.

Si vous avez l'occasion un jour de voir ses tableaux, allez-y sans hésiter.
On reste longtemps devant chaque œuvre pour lire et observer (et parfois photographier!).
J'aurais aimé un petit escabeau pour me grandir et être à la bonne hauteur pour la lecture!




Car les tableaux sont quelques fois très grands.
Certains présentent des scénettes. 
D'autres des messages, des questions, des bonheurs, des peines...
On rêve, on réfléchit, on s'émeut, on partage, on cherche...


détails du tableau précédent

En visitant l'expo, j'ai pensé à l'artiste dans son atelier.
Elle doit garder pleins de petites choses qu'elle glane de-ci de-là!




Le tableau suivant est très intéressant avec toutes ses questions autour de l'ART,
sa marchandisation, son marketing...
Et au centre, un texte.
Titre de l’œuvre: Le scandale de l'art actuel (2013)









Un autre tableau, La liberté des femmes
dont voici quelques détails:






Et voici des détails d'un autre tableau:






En voyant les photos, vous imaginez comme l'on peut rester très longtemps face à une oeuvre!!!

Je termine avec ce tableau enneigé:
(enfin une partie du tableau)







Cette exposition est donc visible jusqu'au 2 novembre 2014 au château de Vogüe.
Tous les jours de 10h à 19h jusqu'au 21 septembre 2014
Du mercredi au dimanche 10h30/13h et 14h30/18h jusqu'au 2 novembre 2014.

Le château de Vogüe:




Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur cette artiste, cliquez ICI, c'est son site.

Si vous souhaitez visiter cette exposition, cliquez ICI, c'est le site du château.


lundi 8 septembre 2014

Le bonhomme aux étoiles


C'était le dernier dessin réalisé à la fin de l'année scolaire, en juin dernier.





Le bonhomme aux étoiles
ou
Le Prince aux étoiles
ou
La Princesse aux étoiles 








C'était tout simple!









samedi 6 septembre 2014

TV LOBOTOMIE



TV LOBOTOMIE
La vérité scientifique sur les effets de la télévision
MICHEL DESMURGET


Quatrième de couverture:

 Sophie, 2 ans, regarde la télé 1 heure par jour. Cela double ses chances de présenter des troubles attentionnels en grandissant.
  Kevin, 4 ans, regarde des programmes jeunesse violents comme DragonBall Z. Cela quadruple ses chances de présenter des troubles du comportement quand il sera à l’école primaire.
  Lina, 15 ans, regarde des séries comme Desperate Housewives. Cela triple ses chances de connaître une grossesse précoce non désirée.
  Entre 40 et 60 ans, Yves a regardé la télé 1 heure par jour. Cela augmente d’un tiers ses chances de développer la maladie d’Alzheimer.
  Henri, 60 ans, regarde la télé 4 heures par jour. René, son jumeau, se contente de la moitié. Henri a 2 fois plus de chances de mourir d’un infarctus que René.
 Pour les spécialistes, il n'y a plus de doute, la télévision est un fléau. Son influence négative nous coûte en moyenne trois ans de vie.

Ma lecture:

J'ai la chance de ne pas être accro à la télévision et de ne pas la regarder énormément. J'enregistre des émissions ou des films et me les passe de temps en temps, ce qui fait que je ne la regarde quasiment jamais en direct. Quand mes enfants étaient petits, je restreignais drastiquement (sans interdire totalement) et à la lecture de cet ouvrage, je me dis que j'ai vraiment bien fait!

Ce qui fait que parfois j'ai du mal à comprendre que mes petits élèves passent tant de temps régulièrement devant le télévision. UNTEL me dit que sa maman regarde tous les soirs PLUS BELLE LA VIE et donc lui aussi. UN AUTRE me dit qu'il la regarde tous les matins car la télé est dans sa chambre. ETC.... Finalement, il semblerait que la quasi-totalité des enfants regardent la télévision tous les jours. Pour moi, c'est vraiment une CATASTROPHE! Et je suis très heureuse d'avoir lu cet ouvrage car cela le confirme et me donne d' importants éléments scientifiques. 

Ce livre rassemble les conclusions d'un grand nombre d'études scientifiques sur les effets de la télévision en divers domaines et notamment l'apprentissage et la santé! 

- Ne pas regarder la télévision enrichit le lexique: vous discutez avec votre enfant, vous jouez avec lui, vous lisez des histoires, etc... "Plus un jeune humain gaspille son temps à regarder la télévision, plus il exprime des retards importants du développement linguistique et son lexique s'avère pauvre."(p172)
- Ne pas regarder la télévision permet d'apprendre à lire sereinement, accroit les performances et la réussite scolaires, libère du temps pour faire son travail personnel tranquillement...

illustration page 182

- Ne pas regarder la télévision permet à votre enfant d'être plus attentif et concentré tout comme vous le serez davantage avec lui. 
- Plus vous regardez la télévision, plus vous mangez. 
- Plus vous regardez la télévision, moins vous dormez. Le manque de sommeil a des effets: obésité, diabète, hypertension, dépression, affaissement des défenses immunitaires, risques d'accidents de la route...  Et "Plus un enfant regarde la télévision et plus il risque de présenter des nuits agitées, porteuses de parasomnies, de crises d'angoisse, de difficultés d'endormissement, de refus d'aller au lit, de cauchemars et/ou de réveils multiples." (p267)

 Et si vous préférez écouter au lieu de lire:




Et là aussi:



CONCLUSION: 
"La télévision n'exige du spectateur qu'un acte de courage - mais il est surhumain-, c'est de l'éteindre." 
Pascal Bruckner 


MESSAGE AUX PARENTS:

1/ LIMITEZ LE TEMPS DE VOS ENFANTS DEVANT LA TÉLÉVISION AUTANT QUE  POSSIBLE! Du style: télé le weekend mais pas la semaine.
SVP: PAS DE TÉLÉ AVANT L’ÉCOLE LE MATIN!

2/ LISEZ CE LIVRE!


 Pour la lecture du samedi chez Virginie B

lundi 1 septembre 2014